z2 Union.jpgComme on peut le voir sur l’image, l’ennemi commun n’est plus l’islam, mais les méchants antifas communistes . On souhaite ainsi former un front de fachos pour combattre les antifas. Ça tombe sous le sens, mais c’est on ne peut plus circulaire : on revendique quoi finalement?

Le logo de l’Union est en fait le même que celui du groupe fermé La résistance , créé par ce même Luc Laferrière :

z3 la résistance.PNG

Qui fait partie de l’Union?

Il n’y a que La Meute et la Storm Alliance ayant adhéré à l’Union. Les divers groupes Patriotes indépendantistes ne veulent rien savoir. Ce n’est guère étonnant puisqu'à l'habitude ils ne manifestent même pas le même jour que les deux autres, qui sont fédéralistes.

Par exemple, les extrémistes indépendantistes avaient manifesté le 19 août à Québec, La Meute faisait sa grosse manif le lendemain, soutenue par la Storm Alliance, dont on avait finalement refusé l’accès au parking souterrain, là où se cachaient les Meutons.

Un party d’Halloween sous le signe de l’alliance

À la fin octobre, La Meute et la Storm Alliance ont organisé une soirée commune afin de tisser des rapprochements. Sur la photo des chefs, on remarque Stu Pitt faire l’animation entre Maikan (à gauche) et Dave Tregget, à sa droite. Éric Corvus, moins important, a l’air déguisé en Joker.

z3.jpg

La soirée s’est bien déroulée, Dave Tregget, chef des Stormers, s’est juste plaint d’avoir été contraint à danser avec un homme. Pas facile pour un homophobe :

zz hallowe2 - Copie.png

Parlant d’alliance imparfaite, Patrick Beaudry était absent, il refuse lui aussi de se joindre au mouvement. Il a fondé son propre groupe facho Révolution Ptrk avec ses fidèles alliés. Ce groupe paraît plutôt invisible depuis sa fondation il y a quelques semaines.

Donc seuls les fondateurs de chaque groupe peuvent rentrer dans le groupe secret de l'Union et Patrick Beaudry n'y est pas.

z2 Union.jpg Luc Laf médiateur.PNG

En bout de piste, Luc Laferrière parvient à resserrer le dialogue entre La Meute et la S.A., mais rien de plus. Pour qui se prend-il de toute façon? Il n’a même pas été capable d’être nommé au Conseil du temps qu’il était dans La Meute, il était un subalterne.

Comme La Meute a perdu des membres depuis le putsch, début septembre, elle est affaiblie. Sa grande manifestation du 25 novembre sera un premier vrai test pour la voir revivre ou trébucher.

Le motif de cette manif est la Commission sur le racisme systémique… qui n’existe plus. Peu importe pour les racistes, qui ont décidé que c’était rendu une loi :

z on manifeste pourquoi.PNG