Mot-clé - Transphobie

Fil des billets

Richard veut savoir

Richard se pose des questions. Pour être honnête, à première vue on dirait qu’il nous prend pour des lapins de six semaines, mais admettons qu’il se pose vraiment des questions. Ce serait dommage de ne pas saisir cette chance d’instruire la Grosse Bertha du Journal de Montréal[1]. Caricature par […]

Lire la suite

commentaire(s)

Lettre ouverte à Michelle Blanc

Chère Michelle, J’espère que tu ne m’en voudras pas de te tutoyer. Nous sommes presque du même âge – je ne suis que d’un an ta cadette – et nous avons plusieurs choses en commun, bien que nos parcours professionnels diffèrent. Je me suis accrochée à mon rêve d’être écrivaine et j’y arrive enfin, […]

Lire la suite

commentaire(s)

Bagatelles pour un massacre

« L’histoire», disait Karl Marx, « ne se répète pas : elle bégaie. » L’humanité a la mémoire courte. Elle a déjà oublié la mécanique infernale qui nous a plongés dans l’horreur absolue deux fois plutôt qu’une au siècle dernier, avec des dizaines de millions de morts et des destructions effroyables […]

Lire la suite

commentaire(s)

La semaine nationale de la transphobie

La dernière semaine a été éprouvante. Mon radio-réveil est branché sur la Première Chaîne, parce que c’est la seule radio, avec Ici Musique, qui ne me hurle pas de publicités dans les oreilles. La publicité me hérisse, et je me soustrais le plus possible à ce lavage de cerveau consumériste. […]

Lire la suite

commentaire(s)

La semaine de la transphobie

commentaire(s)

Elle nous embête, la rectitude

Une ombre plane sur nos débats, discussions, réflexions, opinions et palabres divers : l’ombre de la rectitude. Toutes les puissances de la vieille pensée droite et juste se sont unies pour débusquer cette ombre : les chroniqueur.se.s, les politicien.ne.s et les idéologues du Québec et du Canada […]

Lire la suite

commentaire(s)

La bagarre

Jade Cormier - Photographie

Je ne voulais pas me battre. J’avais assez de mon combat personnel à mener – contre la dysphorie d’identité de genre, contre cinquante ans de conditionnement masculin, contre la pression familiale et sociale, contre le désespoir qui m’envahissait au point où je ne pouvais plus envisager l’avenir. […]

Lire la suite

commentaire(s)