hir1.PNG

Des observateurs reconnaissent que son bras droit se trouve être Jean-Claude Pomerleau, maintenant au C.A. de Vigile.quebec (les Amis de Vigile sont les administrateurs du site). 144 articles apparaissent à son nom sur Vigile.

Au conseil d’administration, on retrouve aussi Alexandre Cormier-Denis, Philippe Plamondon et Sengtiane Trempe : ce sont les trois responsables d’Horizon Québec Actuel, partisans du Front national. Ils sont aussi chroniqueurs réguliers sur Vigile.quebec.

ca de vigile.PNG

Jean-Claude Pomerleau

Depuis quelques années, Richard Le Hir et Jean-Claude Pomerleau sont des inséparables.

Des voix s’élèvent pour demander qui est ce mystérieux Pomerleau dont on n’avait jamais entendu parler avant 2009. Le Troupeau, qui a visionné un documentaire sur Canal D à propos du « Contrat Roy », se demande s’il s’agirait de Claude Pomerleau, ex-criminel récidiviste.

crime2.JPG

Le nom complet de Claude Pomerleau est Jean-Claude Pomerleau, tel qu’il est indiqué dans un plumitif du Palais de Justice.

Palais de justice.jpg

Comparez ces photos de Claude Pomerleau, jeune, et de Jean-Claude Pomerleau, à droite, plus âgé.

image évolutive de JC Pomerleau.png

M. Le Hir semble vouer une grande admiration à Pomerleau et le cite même dans ses ouvrages. À la fin de l’un d’eux, il admet que son ami a pu avoir un passé un peu agité, en raison de son tempérament « hyperactif ».

Le Hir-Pomerleau 1.jpg

Quoi qu’il en soit, Richard Le Hir et Pomerleau sont inséparables. Ils ont fait des dizaines d’émissions radiophoniques ensemble en 2016 et 2017 et se connaissent depuis au moins 2011. Leur émission est « Point de bascule » sur RadioInfoCité, tous les mercredis soirs.

Puisque M. Pomerleau est devenu par surcroît chroniqueur chez Horizon Québec Actuel, Le Hir – tête dirigeante de l’émission Point de bascule – s’est entouré de nouveaux chroniqueurs réguliers en 2017, soit Alexandre Cormier-Denis, Philippe Plamondon et Sengtiane Trempe. Ces cinq amis forment donc une équipe radiophonique régulière.

Le Parti indépendantiste

Le 18 mai 2017, un groupe d’hommes a soulevé la colère des passants en installant une pancarte inspirée du Front national.

pancarte polémique0.jpg

Ce groupe d’hommes était en fait de l’équipe d’Alexandre Cormier-Denis, qui se présentait pour le Parti indépendantiste, notamment contre Gabriel Nadeau-Dubois dans Gouin.

On peut voir sur les images Philippe Plamondon (bras droit de Cormier-Denis) et Jean-Claude Pomerleau qui se promène autour, un cellulaire à la main. Sur TVA, on voit Pomerleau expliquer le geste à la caméra : « C‘est pour faire réagir, pour faire un débat ».

pancarte polémique.PNG

Suite à l’événement, Infoman avait réagi vivement sur le web en écrivant ceci :

On vous parlait hier d’Alexandre Cormier-Denis et de son parti d’extrême-droite, Horizon Québec Actuel. Mais alors qu’on vous faisait une description loufoque et éclatée des 13 candidats à l’élection partielle de Gouin, des jeunes hommes blancs fâchés fâchés de HQA ne se faisaient pas d’amis dans la circonscription en installant une affiche électorale représentant une jeune fille coiffée d’une tuque d’un côté et vêtue d’un niqab de l’autre où on pouvait lire : Choisissez votre Québec - Le multiculturallisme canadien, non merci!

Infoman avait auparavant publié une image de Cormier-Denis et Plamondon entourant leur idole Marine Le Pen.

pancarte polémique2.PNG

Infoman a aussi présenté un de leurs « mèmes » de propagande de campagne :

pancarte polémique3.jpg

Nul doute que ces derniers souhaitent l’arrivée d’une sorte de Front national en terre québécoise…