L'islam nous envahi ! Mais lisons la suite de l'article[1]: Après un chapeau qui ne nous apprend rien de plus que le titre, vient un premier paragraphe que je cite :

La loi sur la neutralité religieuse, qui vient d'être adoptée par Québec et suscite de nombreux débats, ne change rien aux règles à cet égard, a confirmé le président d'élection de la Ville de Montréal, Me Yves Saindon.

Ça sonne comme un aveu, vous ne trouvez pas? Un aveu que cet article ne va pas nous informer, puisque tout cela, je cite: ne change rien aux règles à cet égard.

On apprend un peu plus loin que la procédure qui consiste à montrer son visage ne serait-ce que quelques secondes a été appliquée au moins une fois, dans le quartier Parc-Extension, et que C'est l'article 215 de la Loi sur les élections et les référendums dans les municipalités, qui stipule que «l'électeur doit (...) établir son identité à visage découvert».

Pour résumer, cet article nous apprend, et le terme est généreux, que rien ne va changer dans les règles concernant le vote à visage couvert, et que ce n'est pas la Loi 62 qui fonde ces règles, qui d'ailleurs n'ont pratiquement jamais l'occasion de s'appliquer. Sur le plan de l'information, c'est le vide sidéral.

Pourtant, le titre est accrocheur, le voile intégral est cité deux fois avant même la fin du chapeau[2]. Et l'illustration qui en remet.

Quel est le but de cet article? Est-ce que c'est une pièce de propagande? L'autrice et son équipe de rédaction sont-elles conscientes que dans leur quête de clics et de pages vues, elles ne nous apprennent rien, si ce n'est la crainte et la méfiance?

Pourquoi n'avoir pas intitulé cet article La loi sur le linge ne change rien aux procédures électorales? Cela aurait au moins eu le mérite d'être drôle.

Notes

[1] Vous le trouverez ici

[2] Je ne trouve pas de renvoi, mais il me semble que l'essentiel des lecteurs ne lira pas au-delà de ce chapeau introductif. Si vous avez de l'information à ce sujet, commentez ci-dessous!