Qui louvoie depuis des années pour un gouvernement autoritaire d’extrême droite? Qui célébrait il n’y a pas si longtemps Stephen Harper au pouvoir? Qui demande, un p'tit coup dans le nez, que le gouvernement du Québec serre la vis au immigrants et aux assistés sociaux? Et obtient des gains? Qui est allé voter en 2014 pour ce gouvernement d’avortons la vengeance au cœur? Les mêmes qui croient au grand remplacement, à l’invasion islamique et à la main invisible du marché, voilà qui.

En temps normal, le PLQ est le parti parfait pour toutes ces choses serviles. Il s’est transformé en valise du conseil du patronat, en femme de ménage de la chambre de commerce. Quelqu’un doit bien vider le bidet de l’industrie dans notre eau potable, non?

Or ça fait des lunes que ce parti au-service-des-possédants n’a pas bonne presse. Sur les réseaux sociaux, il y a 99 memes qui moquent Couillard contre 1 qui ridiculise Lisée. Et l’occasionnel meme fatigué qui essaie de faire coller quelque chose de surréaliste sur QS. C’est un pas pire indicateur.

Bref, le PLQ sent tellement la corruption que même les sondages payés à gros prix pour lui refaire une belle tronche sentent le Photoshop beurré épais. L’auréole, elle, est faite avec MS Paint.

C’était donc une affaire de rien pour la Meute de lancer une manif contre ce gouvernement mal aimé dans la poutine de samedi. La grande majorité rêve de mettre un pied virtuel au cul réel du Premier ministre. Une proposition gagnante.

Or voilà le paradoxe. La Meute aime bien au fond la dérive autoritaire du PLQ. Elle cherche un parti politique alpha pour se ranger du bon côté du pouvoir. Mais il faut embarquer tous les révoltés pour convaincre le PLQ de se radicaliser. Il faut utiliser l’opinion publique pour dire à Couillard de déclarer une fatwa bien grasse contre la burqa et le niqab. Le PQ et la CAQ feront l’affaire si le Parti libéral traîne de la patte.

On verra bien quel sera le poids de 16 000 vrais amis Facebook samedi eh, eh, eh. Il seront moins nombreux si on peut démontrer que ce groupe se fédère principalement autour de sa peur irrationnelle de l’Autre.

Nota

Pour ceux et celles qui souhaitent une contre-manif, puis-je suggérer une petite campagne de financement pour aider les organismes qui luttent contre le racisme? Les Meutons ne peuvent pas refuser, ils n’arrêtent pas de se plaindre de racisme à leur endroit depuis des lustres!